· 

Encore du patinage

De Elfstedentocht ou la "Course des Onze Villes". 

C'est l'évènement que les Néerlandais attendent  chaque année... depuis 1997 !... date de la dernière course qui a vu se lancer plusieurs milliers de patineurs de vitesse sur les canaux gelés de la province de la Frise (nord des Pays-Bas)

Cette course d'endurance, qui fait une boucle longue de 200 km, relie 11 villes de Frise et attire à chaque fois des centaines de milliers de spectateurs : ambiance de fête garantie comme le montre la vidéo qui suit, celle de la dernière course de 1997.

 

 

Cette course est bien sûr dépendante des conditions climatiques, ce qui explique qu'elle n'a pas eu lieu depuis 24 ans ! Depuis 1909, date de sa création, elle ne s'est déroulée que 15 fois ! Or, cette année, une "fenêtre" semblait s'ouvrir pour le plus grand plaisir de tous.

Un grand froid allait sévir dans le pays et permettrait d'atteindre une épaisseur de glace de 15 cm, condition sine qua non pour que l'épreuve ait lieu : c'est l'Association royale de l'Elfstedentocht, organisatrice de la course, qui décide...

 

Sauf que cette année, le Covid s'est invité dans le débat ! Et qui dit Covid, dit "mesures sanitaires, distanciation, interdiction des grands évènements sportifs..." Et là, pas d'exception, a dit le gouvernement de Mark Rutte". A un moment, il a bien été envisagé de laisser quand même patiner 120 sportifs de haut niveau, mais sans public !!! L'Association royale a préféré renoncer...

 

Cet évènement tellement attendu - des champions de patinage de vitesse néerlandais étaient prêts à quitter les derniers Jeux Olympiques d'hiver en Corée du sud pour y participer ! - n'a pas empêché certains de tenter leur chance. Les deux premiers patineurs qui ont parcouru les 200 km se sont vus verbaliser à leur arrivée vers minuit ! Une amende pour non-respect du couvre-feu ! Une autre pour ne pas avoir informé les autorités de leur projet !

 

Pour l'anecdote, le dernier vainqueur de l'épreuve, Henk Angenent (photo) a aussi tenté le pari avec des amis, mais n'a parcouru que 160 km, la faute à une glace trop fragile à certain endroits. Pas mal quand même !

Écrire commentaire

Commentaires: 0