· 

Le monde est petit

Il s'appelle Christophe Plantin. Il fut à son époque l'un des plus grands imprimeurs-éditeurs d'Europe. Installé à Anvers, il a publié, en 34 ans de carrière, quelque 2 450 références. En excluant le tout-venant de l’imprimerie, cela représente encore 1 887 publications, soit en moyenne 55 par an. Un nombre impressionnant, même à l’échelle actuelle. 

 

Plantin produisait chaque semaine un nouveau livre en tirage de 1 000 à 1 250 exemplaires. C’est aussi le nombre moyen de feuillets que deux imprimeurs peuvent produire chaque jour sur une seule presse à imprimer. Le tirage de livres à succès pouvait aller jusqu’à 2 500 exemplaires.

Le plus grand tirage atteint par Plantin fut celui de sa Bible en hébreu de 1566 : 7 800 exemplaires.

 

Plantin était aussi poète à ses heures et l'un des ses poèmes les plus fameux avait pour titre "Le bonheur de ce monde".

 

Lors de notre visite du musée Plantin à Anvers, l'an passé,  Emmanuelle s'est essayée à l'impression de ce poème à partir d'une ancienne presse.

Je me suis servi du papier de soie qui protégeait son tirage et sur lequel s'était imprimé le poème de Plantin pour réaliser cette carte.

 

Ah, j'oubliais : Plantin qui a passé la plus grande partie de sa vie aux Pays-Bas méridionaux est né en mai 1520 à... Saint-Avertin, près de Tours !!!

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Sylvie (mardi, 26 janvier 2021 19:03)

    Et la jolie typo "Plantin" (ancêtre du times - Police du Monde) rend hommage à M. Plantin.... J'habite juste à côté de la rue Plantin.... Le départ de Touraine est sans doute dû à la religion - protestant.