· 

Les Soeurs ursulines de Bergen

Cette semaine, j'ai rencontré pour la seconde fois Jan, un volontaire de l'Association 'Taalmaatjes" (littéralement... Les Amis des langues) qui  consacre du temps à aider les non-néerlandais dans la pratique de la langue du pays. La 1ère fois, c'était une semaine avant le début du confinement...

Le volontariat est une pratique très courante  aux Pays-Bas, que les gens soient à la retraite ou qu'ils soient encore en en pleine activité)

Nous nous sommes retrouvés autour d'un café tout près de la RuineKerk de Bergen, puis nous nous sommes promenés dans un quartier tout proche,  à la découverte d'un endroit que je ne connaissais pas : l'ancien monastère des Ursulines de Bergen, construit en 1898 sur un immense terrain au sud de la ville.

Celui-ci a été fondé dans le but d'aider la paroisse avec des éducateurs. Les Ursulines ont également été pionnières dans le domaine de l'éducation domestique et des soins de santé mentale en Hollande du Nord et du Sud. A un moment, elles étaient près de 400 à vivre ici. Aujourd'hui, elles ne sont plus que 25, très âgées,  qui vivent dans le Kloosterhof, un bâtiment spécialement  rénové pour elles.  

Au beau milieu de l'ensemble se trouve un cimetière dans lequel reposent les Soeurs ayant appartenu à la congrégation.

Au fur et à mesure des années, les Soeurs Ursulines de Bergen ont vendu des parcelles de leur domaine pour qu'y soient construits des maisons individuelles, des logements sociaux ou autres appartements à louer ou à acheter (Jan m'a parlé d'appartements de luxe à 800 000 €)  Les lieux se transforment à vitesse "grand V".

Reste quand même des endroits où ils fait bon flâner : jardins à l'ancienne, petit canal et ses nénuphars, allées bordées d'arbres, grandes étendues engazonnées...

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0