· 

Du confinement

En début de semaine, j'ai croisé un de nos voisins que je n'avais pas vu depuis bien longtemps. La première chose qu'il m'a demandée, c'est : "Alors, ce n'est pas trop dur, l'isolation ?"

 

Nouvelles du front : ici, on commencera à rouvrir les écoles primaires et les garderies à partir du 11 mai. Cette décision est basée sur un large éventail de recherches qui montrent qu'il est peu probable que les jeunes enfants transmettent le virus ou développent eux-mêmes des symptômes graves. Au départ, il était prévu d'accueillir les enfants que la moitié du temps. Mais finalement, le gouvernement a choisi de faire travailler les enfants toute la semaine. Les écoles primaires dans un premier temps, puis les collèges et les lycées début juin. Comme en France, il y a des réticences du côté de certains enseignants.

 

Les cafés, restaurants, musées... restent fermés et les grands événements (Grande marche de Nimègue, Grand prix F1 de Zandvoort, festival pop de Haarlem, festival de musique électronique d'Amsterdam, le parc floral du Keukenhof...) ont été annulés et rien n'est prévu jusqu'au 1er septembre.

Le gouvernement néerlandais pense que l'assouplissement trop rapide des règles de distanciation sociale entraînera une deuxième vague d'infections qui doit être évitée. "Il s'agit de mieux prévenir que guérir, a déclaré Mark Rutte. Nous devons être très prudents."

Les règles élémentaires de distanciation sociale sont prolongées jusqu'au 20 mai et au cours de la semaine précédant cette date, les ministres décideront si elles doivent être maintenues. Vigilance, donc !

 

 

Au quotidien, mis à part les magasins où les règles très strictes sont appliquées, tout semble laisser penser que la vie a repris son cours normal. Devant le supermarché, devant un restaurant qui propose des plats à emporter, devant le marchand de glaces local, sur la plage, des rassemblements comme si de rien n'était...

A noter qu'à Amsterdam, dimanche dernier, la police est intervenue pour disperser de nombreux groupes de personnes dans deux grands parcs de la ville...

Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    Sylvie, tourangelle confinée qui craque par moments.... (vendredi, 24 avril 2020 19:54)

    Je préférerai être en Hollande, aujourd'hui....

  • #2

    meurgey (vendredi, 24 avril 2020 20:45)

    Michèle et Roland,chambraysiens confinés qui tournent en rond autour de leur tour ronde
    on attend avec impatience la possibilité d aller dans les bois et de revoir les copains
    bises a tous et courage