· 

Le roi a dit...

Au début de la semaine, le premier ministre Mark Rutte est intervenu à la télé. Il y a deux jours, c'était au tour du roi des Pays-Bas, Willem- Alexander de prononcer un discours à la nation. C'est le quatrième discours royal spécial depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. Pour Willem-Alexander, c'est la deuxième fois qu'il s'adresse ainsi à la population. Il l'a fait il y a cinq ans après la destruction du vol MH17 de Malaysian Airlines au-dessus de l'Ukraine (173 passagers néerlandais).

Ce qu'il faut retenir, c'est que le gouvernement néerlandais veut continuer à faire confiance aux experts du RIVM (Institut national de la santé publique et de l'environnement), des GGD (Services de santé municipaux) et de toutes les autres institutions sur la voie à suivre pour lutter contre le coronavirus sur base de la recherches et d’expériences scientifiques.

Donc toujours pas de confinement ici aux Pays-Bas ! Mais on sent  que les choses sont en train de bouger au quotidien : des affichages de plus en plus fréquents rappellent quelques principes élémentaires.

- distance d'1 mètre 50 à respecter entre les personnes

- paiement des achats en utilisant la carte bancaire

Dans les commerces, les mesures de protection se multiplient (plexiglas devant les caisses - port de masques...)

Les trains circulent en nombre réduit dans le pays (même chose pour les transports aériens). Le télétravail se développe aussi beaucoup.

Comme en France, toutes les maisons de retraite sont interdites aux visites.

Les restaurants du village qui sont fermés depuis une semaine s'organisent pour "survivre" : les habitants peuvent commander des snacks ou plats tout préparés à emporter chez soi. Cela se fait avec autorisation municipale à condition de respecter certaines règles.

Les employés municipaux viennent d'installer un panneau sur la place au pied de la Klimduin invitant les gens à ne pas se rendre dans les dunes et à la plage... Pour l'instant, avis peu suivi d'effet : les policiers présents sur place ne sont pas intervenus pour interdire quoi que ce soit.  Un peu surréaliste !

Je pense que cela va se faire à la néerlandaise... avec pédagogie, dans le temps... L'art du compromis !

A suivre...

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0