· 

Sur les traces de mes ancêtres

Moi, cela fait plus d'un mois que je suis confiné dans mon bureau à raison de 7 à 8 heures par jour ! Confinement volontaire, il va s'en dire ! Tout cela suite à un coup de téléphone d'une personne, cousine germaine éloignée qui fait des recherches sur un ancêtre commun. Elle ne savait pas où et quand il était mort. En trois semaines de temps, j'ai résolu l'énigme en "croisant" trois actes de mariage obtenus dans différentes mairies : celui de sa fille cadette (il n'est pas présent au mariage en 1928, mais j'apprends qu'il est cultivateur - après avoir été vigneron et cheminot - du côté de Gennevilliers dans la région parisienne.

L'acte de mariage de son fils en 1932 (mon grand-père paternel qu'il a légitimé 1910 et à qui il a donné son nom). Grâce à cet acte, j'apprends qu'il vit désormais à Venoy à côté d'Auxerre. Je ne trouve aucune trace de lui dans les recensements de la commune en 1931 et 1936...

Et enfin l'acte de remariage de sa deuxième épouse, mon arrière grand-mère, en 1936 : dans la marge, il est noté qu'elle est "Veuve de..".  Retour à Venoy où dans les registres de la mairie, grâce aux renseignements que je fournis - décès entre 1932 et 1936 , je finis par trouver son acte de décès !

Mais pas de trace de lui dans le cimetière du village  ! Une autre enquête à mener...

 

Sur cette photo datant de 1832 figurent les deux hommes

- pères de la mariée et du marié - sur lesquels j'ai travaillé pendant un mois et demi...

 

Deuxième recherche du côté du Luxembourg pour retrouver les ancêtres de mon arrière-grand-père (grand-père de ma grand-mère paternelle... vous suivez ? 🤔)  Une date de naissance, un village et c'est tout. Un mois et demi plus tard, je suis remonté de 4 générations ! Grâce aux Archives nationales du Luxembourg mises en ligne depuis deux ans et au site Familysearch (fondé par les Mormons, il rassemble, conserve et partage des documents généalogiques du monde entier. Une vraie mine !), j'ai pu rassembler un grand nombre de documents de l'état-civil (actes de naissance, de mariage ou de décès, recensements...) et des paroisses du pays (acte de baptême, de mariage ou d'inhumation)

Puis, j'ai essayé de faire "rentrer" tout ça cela dans mon arbre généalogique, non sans mal ! Je me souviens de mon cousin germain Michel qui me racontait que l'arrière-grand-père était Luxembourgeois, son père Allemand, son grand-père Français, son arrière-grand-père Belge ! Rien que ça ! Quand on fouille un peu dans l'histoire du pays - passage obligé pour mieux comprendre - on voit que le Luxembourg a été balloté au fil des siècles au gré des occupations étrangères.

Des actes rédigés en latin, en français (une petite minorité) ou en allemand : là, les choses se compliquent ! J'arrive bien à retrouver la structure de chaque acte, mais difficile de déchiffrer l'écriture manuscrite pour retrouver des lieux, des âges, des professions. Il faudrait étudier la paléographie pour les déchiffrer.  Autres problèmes rencontrés : les gens qui changent de prénom en cours de route (un ancêtre prénommé Jean Henry a sa naissance signe tout "Henry" et son prénom finit par se transformer en 'Harÿ" (en luxembourgeois), une autre née de père inconnu inscrite dans les tables décennales sous la forme -"Cathrine sans prénoms" et qui se fera appeler le restant de sa vie "Anne". Mon arrière-arrière-grand-père qui porte le même prénom qu'un de ses frères né 10 ans avant lui. De quoi s'y perdre !

Mais heureusement, il y a internet où tout peut se faire à distance et où l'on peut trouver une quantité impressionnante d'infos.

Et puis, il y a des sites spécialisés en généalogie  avec forums en ligne qui permettent de résoudre quelques problématiques. J'ai fait appel à l'un d'eux il y a une dizaine de jours pour débloquer une situation inextricable (deux lieux de naissance et deux dates différentes pour la même personne, du latin et de l'allemand dans les actes !) Je suis tombé sur plusieurs contributeurs "éclairés", passionnés et férus de paléographie qui m'ont aidé grâce à leurs traductions et à leurs années d'expérience à décrypter tout cela !

Ce qui fait que je viens de terminer - pour l'instant - une bonne partie de l'arbre généalogique du côté branche paternelle !  Il va être temps de souffler un peu avant de replonger dedans...

 

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    jf (jeudi, 26 mars 2020 07:39)

    Bon travail frangin , mais pour mieux comprendre dans les détail . Il faudra une réunion familiale devant un bon apéro ou un bon repas.Une fois le Covid 19 fini

    Il semble que tu as fait une erreur sur la date de la photo.
    A+