· 

Du confinement...

Ami(e)s confiné(e)s, quelques nouvelles des Pays-Bas où rien ne se passe comme ailleurs. Fin de la semaine passée, le gouvernement a pris la décision de fermer les écoles, collèges, lycées et universités, centres sportifs, musées, bars, restaurants, maisons closes (eh oui !) et même les coffee-shops (il fallait voir les queues de ceux qui se sont précipités pour faire des provisions de cannabis !)

Il a aussi conseillé aux personnes à risques d'éviter les transports en commun

 et  à l'ensemble des habitants d'éviter les voyages à l'étranger.

Mais pas de décision de confinement comme en France ou en Italie !

Il n'y a qu'à voir aujourd'hui sur la Klimduin de notre village les enfants qui jouent en toute insouciance...

 

Dans une allocution télévisée en début de semaine, le premier ministre néerlandais, Mark Rutte a déclaré qu'il voulait favoriser l’acquisition d’une immunité collective en repoussant le principe d’un confinement. Selon lui, il faut qu'un maximum de personnes développent naturellement des anticorps au Covid-19. Beaucoup de Néerlandais vont être contaminés par ce coronavirus et plus il y aura de gens immunisés, moins il y aura de chance que la contagion s’étende aux personnes vulnérables et aux seniors.

 

Une façon de voir les choses qui n'est pas du goût des autres pays européens confrontés au confinement et à un nombre de cas positifs et décès conséquent (aux Pays-Bas, le nombre de personnes contaminées tourne autour de  2000 pour  58 morts)

Faut-il voir dans cette attitude l'influence des milieux d'affaires du pays dans une économie florissante (le dessin ci-contre résume pas mal de choses...) ou alors la crainte de voir le système de soins néerlandais avoir du mal à répondre à l'urgence sanitaire faute d'infrastructures nécessaires.

Hier soir, le premier ministre ne se montrait pas hostile à un confinement si cela s'avérait nécessaire.

A suivre...

Ce matin, à la boulangerie et au magasin bio de Schoorl, des signes qui ne trompent pas : les caissières qui vous incitent à payer avec votre CB ou qui déposent la monnaie devant vous, sur la caisse...

 

En attendant, bon courage à tous dans ces moments quelque peu troublés !

Écrire commentaire

Commentaires: 0