· 

Il serait temps...

Le dernier billet de ce blog date du 24 novembre 2019 ! Ça sent le laisser-aller !

Il faut que depuis, pas mal de choses se sont passées. Un début décembre marqué par de nombreux essais, brouillons, esquisses pour une nouvelle approche de mon travail : cela avance, mais reste à mettre en œuvre. Linogravure, collage, graphisme, aquarelle. La route est encore longue même si une vingtaine de croquis sont déjà en cours.... J'ai jusqu'au 14 février pour donner une réponse positive  à une exposition en juin prochain !

Des fêtes de fin d'année en famille, puis un retour vers les Pays-Bas pour le 1er janvier (pas de feux d'artifice pour nous !)

Au passage, une halte à Lille après une petite incursion du côté de Roubaix pour admirer "La Piscine", le musée d'art et d'industrie de la ville, visite conseillée par l'amie Sylvie B.

Un cadre inattendu (une piscine art-déco transformée en musée !) et de très belles œuvres : que demander de plus !

        Le soir du Réveillon, un petit tour dans le froid de Lille. Un cornet de frites au "must" de la grande place et un peu plus loin, un verre de champagne, quelques rondelles de saucisson et le tour est joué ! Bonne année !

Des vacances de fin d'année quelque peu troublées par un gros souci de voiture : chargée d'une armoire en chêne, du côté de la Bourgogne, elle n'a pas résisté à ce que je croyais être des morceaux de sac de ciment éventré, mais qui se sont révélés être des morceaux de panneau de signalisation. Le bruit qui a suivi sous le chassis, l'arrêt un peu plus loin pour vérification, l'impossibilité de passer la 1ère, puis la marche arrière : le verdict du garagiste est sans appel. La boîte de vitesse est touchée !

Voiture en stand-by dans un garage, histoire de trouver une boîte d'occasion (la voiture a quand même 18 ans !...), location d'une voiture pour se rendre en Touraine. Et là, commence l'attente... les promesses à répétition du garagiste, l'absence d'appels de ce dernier, les délais de réparation sans cesse repoussés.

Retour aux Pays-Bas, redescente en France pour rendre la voiture de location en Bourgogne, un déplacement sur Tours (Blablacar), le garagiste (à qui je téléphone une fois de plus !) qui me dit que la boîte qu'il a trouvée n'est pas la bonne, mais qu'il vient de "rentrer" une Mégane et que si ça se trouve, c'est le bon modèle (sans garantie de sa part). Mais quand il m'annonce que cela va prendre une semaine de plus ! Ben voyons : cinq semaines que j'attends déjà ! Je lui dis que j'arrête tout, que je préviens mon assurance et que le lendemain, je fais un aller-retour Touraine-Bourgogne pour récupérer mon armoire et que je veux un certificat de destruction de ma voiture par une casse agréée. Fin de combat ! Le lendemain, je l'ai à peine croisé : il a eu vite fait de trouver une "occupation" loin de son garage !

PS d'Emmanuelle : "chouette on va pouvoir changer de voiture !"

 

Retour aux Pays-Bas en bus... Blablabus d'abord jusqu'à Paris, puis Flixbus jusqu'à Amsterdam, puis train jusqu'à Alkmaar et pour finir bus pour Schoorl ! Départ 7h45, arrivée à la maison à 22h30 ! J'ai dormi, écouté de la musique, lu un roman ("Mémé" de Philippe Torreton : un vrai bonheur !) Même pas eu le temps de m'ennuyer !

 

Entre temps, il y aura eu plein de moments forts : visite du PAN,  le salon des galiéristes, antiquaires et marchands d'art d'Amsterdam. On y a vu des objets (qu'elle était belle la boîte à musique montée dans un meuble en acajou avec ses 4 rouleaux à picots de rechange -pouvant jouer 4 mélodies chacun- soigneusement rangés dans un tiroir !) , des sculptures contemporaines, des peintures modernes ou datant de l'âge d'or néerlandais - ah, cette peinture hollandaise à 450 000 euros !...), des tapis persans à plus de 60 000 euros !)

Les prix correspondent au standing du salon - il n'y a qu'à voir la grande majorité des gens qui sillonnent les allées - mais quand on en a parlé à une galeriste belge, elle a dit qu'il y avait mieux à Maastricht (le TEFAF, le plus grand salon européen d'antiquités et d'art contemporain) en mars prochain. On a déjà retenu notre week-end !

 

D'autres sorties sur Amsterdam, au Stedelijk Museum, (voir photos ci-desous) juste à côté du Van Gogh Museum et du Rijskmuseum. Du côté du Bimhuis, la salle de spectacle dédiée au jazz pour un concert de jazz manouche avec un membre du Trio Rosenberg et son acolyte pour célébrer l'anniversaire de Django Reinhardt. Emmanuelle s'est rendue elle aussi à Amsterdam avec notre amie Carla pour un tour de chant de Britta Maria au Torpedo Theatre, une petite salle pouvant accueillir 16 spectateurs - 25 ce soir-là, communauté française oblige !

 

Dernière chose : mon frère d'Auxerre a reçu il y a peu un coup de téléphone d'une personne ayant des questions à lui poser sur notre arbre généalogique. J'ai contacté cette femme (dont les ancêtres portent le même patronyme que moi) en rentrant aux Pays-Bas.

Voilà comment plus de dix ans après mes premières recherches, je replonge dans la généalogie !!! (J'ai mon dossier ici aux Pays-Bas)

C'est vrai que j'ai du temps de libre entre cours de néerlandais, peinture, café des langues, marche...

Écrire commentaire

Commentaires: 3
  • #1

    Réjane (dimanche, 09 février 2020 23:34)

    J'avais aussi beaucoup aimé "Mémé" :)

  • #2

    Jean-françois (vendredi, 14 février 2020 13:02)

    Que d’aventure entre cette fin d'année et aujourd'hui.
    Cool si tu arrive à faire ton expo .
    Pour l'arbre généalogique ,si un jour tu as la possibilité de faire une copie ,voir un résumé devant un repas ou un apéro

  • #3

    Amaryllis (mercredi, 19 février 2020 07:28)

    Pour tes nouvelles oeuvres, je crois que tu devrais aller vers plus de couleurs...