· 

De l'interdiction des feux d'artifice

Sur ce blog, il a déjà été fait mention de cette tradition très ancrée chez les Néerlandais, à savoir les feux d'artifice traditionnels du Nouvel An. Or, depuis quelques années, les incidents se multiplient : plus de 9300 ont été recensés en cette fin d'année 2019. Pas un jour sans à la Une des journaux la photo d'un homme ou d'une femme blessé(e) par des pétards ou des feux d'artifice tirés par d'autres personnes... pour ne pas parler de morts (Arnhem : des jeunes ont mis

     (photo du site d'information NOS)                                    le feu de façon non-intentionnelle à un ascenseur

                                                                                                      dans lequel ont péri un père et son petit garçon de 4 ans !)   Un autre jour, un journal titre sur l'interception d'une camionnette chargée de feux d'artifice au beau milieu d'une zone résidentielle : les policiers qui ont fouillé le véhicule ont parlé non pas de simples feux d'artifice, mais de véritables engins explosifs - achetés en Allemagne ou en Pologne.

 

Devant ces faits, le gouvernement aimerait  interdire les grands feux d'artifice et les fusées éclairantes cette année : seule une gamme limitée de feux d'artifice décoratifs - tels que des fontaines, certains pots et les feux d'artifice pour enfants - resterait autorisée. 

 

"Ces dernières années, c'est comme si vous étiez dans une zone de guerre. Ce n'est plus normal", a déclaré le Premier ministre Rutte en réaction à l'augmentation du nombre d'incidents le soir du Nouvel An. Les débats font rage au niveau de la Chambre des députés entre adversaires des feux d'artifices et ses partisans qui mettent en avant "de Traditie".

 

Depuis des années, les maires, la police (souvent prise pour cible), les ophtalmologistes et d'autres agences réclament l'interdiction des feux d'artifice et des fusées éclairantes.

 

Beaucoup de choses se jouent aussi au niveau local : Apeldoorn a été la première municipalité néerlandaise à prendre la décision d'imposer une interdiction générale des feux d'artifice lors de la nouvelle année. La ville de Rotterdam vient de lui emboîter le pas pour la nouvelle année à venir. "Seule une interdiction totale peut être correctement appliquée, a déclaré le Conseil municipal. Une solution intermédiaire est difficile, car alors la police aurait à déterminer de quel type de feu d'artifice il s'agit".
A Amsterdam, les zones exemptes de  feux d'artifice se sont multipliées, mais la loi est difficile à appliquer, d'où l'idée d'une interdiction totale. A suivre...

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0