· 

Sur le Dam

Le Dam, c'est la place emblématique d'Amsterdam. C'est tout autour de la Place du Dam que s'est construite Amsterdam. Elle est entourée de monuments et d’édifices historiques, tels que le Monument National, un obélisque de 22 mètres de haut, construit en hommage aux soldats néerlandais morts durant la Seconde Guerre Mondiale, le Palais Royal et la Nieuwe Kerk (la Nouvelle Église)

 

La place du Dam était jadis la principale place de marché d'Amsterdam où l’on pouvait acheter à peu près tout ce qui peut être vendu.

C'est aussi un lieu marqué par les manifestations et les violences : en 1535, des émeutes anabaptistes éclatèrent sur cette place. Puis, moins d’un siècle plus tard, le butin de la Flotte des Indes fut la cause d’une révolte.

Plus récemment, en 1935, suite à une réduction des indemnités chômage, la colère gronda de nouveau sur la place.

À la fin de la Seconde Guerre mondiale, elle fut aussi le théâtre de violentes fusillades qui firent de nombreuses victimes dans la population.

Dans les années 60 et 70, des manifestations d’étudiants s’y déroulèrent, ainsi que de nombreuses manifestations anti-guerre du Vietnam. Les récentes décennies ont connu une accalmie. Les dernières émeutes à s’y être déroulées remontent à 1980, lors du couronnement de la Reine Béatrix à la Nouvelle Église.

 

Aujourd'hui, le Dam est surtout le cœur commercial et touristique de la ville.

Mais elle reste le lieu de démonstrations politiques en tous genres : ce samedi-là, des Palestiniens défendaient leur cause alors que des Israéliens brandissaient leur drapeau national à proximité.

Un peu plus loin, des Iraniens dénonçaient le meurtre du général Suleimani par les Forces armées américaines. 

Au pied du Palais Royal, c'est un groupe d'opposants au régime syrien en place qui manifestait.

Écrire commentaire

Commentaires: 0