· 

Un artiste bluffant !

Au Fries Museum de Leeuwarden est exposé Eric van Hove, un jeune artiste belge, baroudeur de son état (une centaine de pays à son actif) et grand poète devant l'éternel. Installé au Maroc depuis 2012, son premier projet a été de refabriquer à l'identique  les 465 pièces d'un moteur V12 Mercedes, chaque élément étant confié à des artisans marocains. Ceux-ci ont utilisé une cinquantaine de matériaux différents : cèdre, noyer, bois de citronnier, bois d'abricotier, bois d'ébène... nacre, cuivre, aluminium, fer à forger, peinture, argent, œil de tigre, étain, , agate, onyx verte, os de vache, malachite, cuir de chèvre... musc, plastique, argile, marbre, granite, ciment, céramique, nickel, fossiles d'ammonite, coton, henné, acier, corne de vache...

Un résultat extra-ordinaire !

Certains Tourangeaux connaissent peut-être cet artiste qui a été exposé au CCC OD, rue Marcel Tribut en juillet-août 2013... Loupé pour nous ! Heureusement qu'il y avait cette séance de rattrapage !

En haut à droite, le clou de l'exposition : le D9T, reproduction du moteur d'un bulldozer Caterpillar D9,  conçu à l'origine pour des projets de construction dans les pays en développement, mais devenu symbole de l'oppression car utilisé par certains régimes pour réprimer des soulèvements ou des émeutes. Une quarantaine d'artisans au savoir-faire ancestral ont travaillé sur les 295 pièces du moteur selon le même principe que celui de la Mercedes. Les dimensions sont exceptionnelles ( 160 x 160 x 132 cm) pour un poids de 500 kg.

En bas, à gauche : la tubulure d'admission en cuivre et étain du moteur V12 Mercedes.

A droite, moteur d'avion avec hélice et élément de mobylette.

(pour en savoir un peu plus sur Eric van Hove, c'est ici !)

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0