· 

L'eau aux Pays-Bas (1)

LE NAP ou niveau de l'eau

 Le niveau normal d'Amsterdam (généralement abrégé en NAP : Normaal Amsterdams Peil) est le niveau de référence ou le niveau auquel les mesures d'altitude aux Pays-Bas sont liées. Le NAP date de 1891. A l'origine, il y avait l'Amsterdams Peil (AP), l'un des nombreux niveaux local et régional que les Pays-Bas connaissaient avant le XXe siècle. Le PA était basé sur le niveau moyen des crues estivales de l'IJ - un lac néerlandais d'eau douce, de Hollande Septentrionale, situé à Amsterdam - mesuré pour la période du 1er septembre 1683 au 1er septembre 1684.

Par commodité, le NAP est souvent assimilé au niveau moyen de la mer.

 

C'est dans l’Hôtel de ville qui est également l'opéra d'Amsterdam (le Stopera) que l'on peut voir une échelle fluviométrique de plusieurs mètres de haut indiquant le NAP.

Le réseau NAP comprend environ 35 000 repères visibles, principalement des boulons en bronze portant l’inscription NAP, appliqués sur les quais, les murs, les structures ou sur des poteaux (ça doit rappeler aux copains du vélo les plots en fonte trouvés le long du Canal de Brest à Nantes ou encore le long du Canal de Bourgogne)  Il existe aussi 400 repères souterrains.
Une fois tous les 10 ans, Rijkswaterstaat (Agence gouvernementale chargée entre autres de la Gestion de l'eau) détermine à nouveau le niveau de la plupart des points de repère.

 

Extrêmes :  le point le plus bas des Pays-Bas se situe à 6,76 mètres sous le Niveau normal d'Amsterdam à Nieuwerkerk aan den IJssel (au sud-ouest tout près de Rotterdam)
Le Vaals, une colline située dans le sud-est du pays,  est le point le plus élevé du continent néerlandais (NAP + 322,4 m) : elle se situe à la frontière de la Belgique, de l'Allemagne et des Pays-Bas !
 

(A suivre...)

Écrire commentaire

Commentaires: 0