· 

Feux d'artifice du Nouvel An

Nous avions dans un premier temps prévu d'aller à Amsterdam pour le réveillon du Nouvel An. Mais les trains s'arrêtaient de circuler à partir de 18h dans tout le pays. La solution de rechange restait la voiture, direction un Park & Ride à la périphérie de la ville. Peine perdue : les tramways ne circulaient plus après 20h !

Nous restons à Schoorl où dès 18h retentissent les premiers feux d'artifice au pied de la dune. Cela va durer une heure avec force pétards et fusées partant dans tous les sens. Dès 21h nous rejoignent une collègue d'Emmanuelle, son mari et ses deux filles. Après avoir partagé le dessert, nous prenons de la hauteur en nous rendant sur les dunes voisines d'où nous voyons au loin de nombreux feux d'artifice, du côté de Petten, de Warmenhuizen, d'Alkmaar, de Bergen...

Nous rentrons à l'appartement pour le passage à l'année 2019 et là, c'est reparti pour un tour : de nouveaux feux d'artifice viennent embraser le ciel de Schoorl. Et ça dure, et ça dure ! Nous sommes sur la terrasse pour admirer le spectacle, les voisins nous invitent à trinquer à la nouvelle année.

Ils nous expliquent que ce sont des particuliers qui aux Pays-Bas tirent des feux d'artifice (sauf dans les grandes villes où c'est la mairie qui s'en charge) et ils ne font pas les choses à moitié : un budget de 65 millions d'euros chaque année ! Certaines personnes vont jusqu'à dépenser 2000 euros pour fêter la nouvelle année ! Incroyable !

Impensable en termes de sécurité : proximité des habitations, de la forêt, puissance des pétards... La presse locale relate ce matin les nombreux incidents à l'occasion : départ de feux, blessures. Il y a même eu deux morts dans le pays causées par des explosions de feux d'artifice !

Mais la tradition est là, bien ancrée !

 

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Madleine (dimanche, 06 janvier 2019 12:57)

    Ces euros qui partent en fusées...