· 

Bain du Nouvel An

L'édition 2019 du NieuwjaarsDuik (littéralement, la plongée du Nouvel An) ne devait pas avoir lieu cette année, les organisateurs habituels voulant passer la main, faute de bénévoles pour encadrer la manifestation. Mais finalement, deux semaines avant le jour fatidique, de bonnes volontés se sont proposées ! 

Il y a foule en ce début d'après-midi du 1er janvier 2019 sur la plage d'Egmond-aan-Zee à une vingtaine de kilomètres de Schoorl. La ferveur populaire est bien là, dans les rues du village, en direction de la plage, sur la plage, dans les dunes environnantes.

Le soleil est au rendez-vous aussi. Il fait 9°. Il y a pas mal de vent : l'eau, elle, est à 7°!  Ça ne refroidira pas l'ardeur des 1500 baigneurs recensés par les organisateurs !

Tout ce beau monde, coiffé d'un bonnet rouge, blanc, bleu de rigueur se retrouve sur la plage. Le compte à rebours s'égrène : la sono est à fond, histoire de réchauffer un peu l'atmosphère. Ça sautille, ça lève les bras au ciel, ça danse sous les ordres d'une DJ, au son de la Macarena, de Staying alive... L'ambiance monte !

Et soudain, tout ce beau monde s'élance en direction de l'eau dans une joyeuse bousculade ! Parti dans les derniers, je ne suis pas encore  arrivé dans l'eau que déjà les premiers regagnent la terre ferme !

Ouah ! ça saisit pas mal en franchissant les premières vagues ! Penser à bien se mouiller cou, épaules, ventre, visage avant d'aller plus loin... Ça rigole, ça crie au milieu de l'eau, ça s'encourage ! Un cordon de sécurité empêche d'aller trop loin.

Continuer à avancer ! Se laisser glisser dans l'eau : bon dieu que c'est froid ! Difficile de nager avec les vagues ! Esquisser quelques mouvements de brasse... Ne pas mouiller son bonnet !  Bientôt, regagner la terre.. Je l'ai fait !!!

S'empresser de se sécher et de se rhabiller chaudement. Remonter vers le haut de la plage où est servie une soupe de pois cassés : ça fait du bien !

Je pars à la recherche d'Emmanuelle qui, vu l'affluence, m'a laissé au milieu du village et est partie à la recherche d'une place pour se garer. Mes tentatives pour la joindre restent vaines, son téléphone n'ayant plus de batterie. Elle a bien essayé avant cela de me joindre, mais j'avais laissé mon portable dans mon sac de vêtements... Une fois que la plage s'est vidée de tout son monde, il a été plus facile de se retrouver.

Une vidéo est visible sur le site nhieuws !

Écrire commentaire

Commentaires: 5
  • #1

    jf (mercredi, 02 janvier 2019 13:00)

    On ne te vois pas dans l'eau frangin.
    Mais tu as été courageux
    Encore bonne année 2019
    A+

  • #2

    Gérard (mercredi, 02 janvier 2019 21:21)

    Pourtant, j'avais mis un bonnet rouge, blanc, bleu pour qu'on me reconnaisse au milieu de tout ce monde ! � C'est loupé ! �

  • #3

    Véro (mercredi, 02 janvier 2019 21:23)

    Chapeau bas !
    Et bonnet haut...

  • #4

    michèle et roland (jeudi, 03 janvier 2019 15:11)

    quel courage ces nordistes.......encore bravo

  • #5

    michelineduffaud@wanadoo.fr (samedi, 05 janvier 2019 09:28)

    C'est une belle idée je trouve. Je le ferais volontiers. Mais.... N'y a t il jamais de malaises à déplorer ?
    Bises