· 

Parenthèse berlinoise

Petit week-end de quatre jours  à Berlin. Un concert comme prétexte  : soirée dans la Gethsemanekirche avec en 1ère partie le Te Deum op.32 de Walter Braunfels et le Berliner Symphoniker et en deuxième partie, le concert « Mémorial  » du Tourangeau Thierry Machuel, un oratorio a cappella avec des choeurs venus d'Allemagne, de Roumanie, de Hongrie, de Pologne et de France sur des textes d’Yves Bonnefoy, d’Erri de Luca, de G.M Lory, de Guillevic, de T. Machuel et des haïkus de soldats de la 1ère guerre  mondiale. Très beau et très fort !

Trois jours aussi pour visiter la ville, sous le soleil avec ses passages obligés : la porte de Brandebourg, Alexanderplatz, la cathédrale (en plein d'une répétition d'un concert donné le soir même), le musée de Pergame (tapis, céramiques, porte majestueuse...), le Gendarmenmarkt...  Une page d’histoire avec CheckPoint Charlie, les vestiges de l’ancien mur du côté de East Side Gallery, le mémorial de l’Holocauste, le musée de la DDR… 

De longues heures à se balader - à pied, mais en utilisant beaucoup le métro ou le tramway car  Berlin est une ville très étendue - pour découvrir l’architecture de la ville… mélange d'ancien et de moderne. Emmanuelle n’a pas été emballée plus que ça, surtout à causes des innombrables chantiers qui se trouvent en ville (entre rénovations, nouvelles constructions, une nouvelle ligne de métro).

Un petit tour encore dans un ancien quartier situé autrefois en Allemagne de l'est... avec ce qui ressemblait à un squat mais qui était en fait un lieu de festivités très prisé par les Berlinois et pas que... Berlin attire énormément d'étudiants étrangers, ce qui en fait une ville très cosmopolite, très vivante, très branchée...

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    michelineduffaud@wanadoo.fr (samedi, 08 décembre 2018 14:26)

    Les photos du concert et surtout la première avec les choristes sont très belles