· 

Parenthèse australienne 4

L'une des premières choses que mon frère nous a apprise en arrivant en Australie, c'est le "salut australien", un geste lent de haut en bas pour chasser le plus calmement du monde des mouches plutôt envahissantes (il faut dire que le plus jeune de la famille est un tantinet énervé par ces dernières...)

Ah, ce premier panneau plein d'humour !...

Nous quittons la Stuart Highway, cap à l'ouest pour découvrir l'endroit mythique de l'Australie, posé là au beau milieu du pays : un bloc de grès rouge - Uluru ou Ayers Rock pour les Occidentaux ! Cela fait quelque chose de se retrouver là, d'en faire le tour à pied, de toucher la pierre... Séquence émotion !

Même si le temps ne s'y prête pas : nous sommes en hiver et le ciel est gris depuis plusieurs jours. Dommage que le soleil ne soit pas au rendez-vous... on se contentera de rêver en regardant photos et cartes postales.

Contrairement à beaucoup de touristes présents sur place, nous ne grimperons pas tout en haut du rocher, par respect pour le peuple aborigène pour qui l'endroit est sacré !

La poussière rouge, le froid et le silence absolu la nuit, le ciel parsemé d’étoiles, les mouches du désert, les vieilles stations-service situées dans des villages éloignés les uns des autres de plusieurs centaines de kilomètres (nous avons des jerrycans de secours dans notre remorque aménagée...) toujours, cette immensité rouge… Que de sensations inoubliables !

Nous pousserons quelques kilomètres plus loin pour voir un autre site tout aussi exceptionnel : Kata Juta...

Écrire commentaire

Commentaires: 0