· 

La Hollande septentrionale à vélo

  Après Tours-Orléans, Saint-Nazaire-La Rochelle, le Canal de Bourgogne... place cette année pour notre traditionnelle balade estivale à vélo à... la Hollande du Nord que nous avons choisie de faire découvrir à nos amis tourangeaux, franciliens et canadiens !

Retrouvailles à la gare d'Amsterdam Centraal à la descente du Thalys de 15h42... le 15 juillet, jour de la finale de la coupe du monde de football. Pas question, pour certains, de passer à côté du match France-Croatie ! Rendez-vous est donné au Stayokay pour la retransmission ! Tout le monde connait la suite, même ceux qui n'ont pas vu le match et ont préféré se promener dans le Vondelpark voisin... A entendre les cris de joie des nombreux supporters français présents à Amsterdam, on pouvait deviner l'évolution de la rencontre.

Première journée à déambuler dans la ville, loin des quartiers touristiques sous la conduite de notre ami Roel qui s'est fait un plaisir de nous guider... Les 3 îles, le quartier du Jordaan... avec à chaque fois des anecdotes sur la ville et ses habitants... la fourrière pour les vélos, la couleur verte des portes d'entrée des maisons, le pourquoi des pignons des maisons penchés vers l'avant...  Repas dans l'ancienne usine à gaz du Westerpark.

Fin d'après-midi consacrée à la visite du musée Van Gogh ou du Rijksmuseum pour ceux qui le voulaient.

Le soir, traversée en ferry pour rejoindre les quartiers nord du côté du musée Eye, au pied de la Tour A'DAM et de ses fameuses balançoires...

 

9H20 : les vélos loués arrivent ! le temps d'accrocher nos sacoches et nous voilà traversant la ville tranquillement afin de reprendre le ferry et la "fietspad" qui nous emmène sur la presqu'île de Marken. Digues, petits villages charmants, lieux de villégiature estivale se succèdent... Le vent du sud-ouest est avec nous !

Pique-nique dans le port de Marken avec ses maisons typiques. Un bateau nous emmène jusqu'à Volendam, lieu trop touristique à nos yeux où nous ne nous arrêtons pas, sauf pour attendre France qui a pris la "tangente"

Par contre, nous prenons un grand plaisir à parcourir les ruelles d'Edam, un très joli village !

Nous reprenons la route pour gagner Hoorn et son ancienne prison reconvertie en hôtel-restaurant ! C'est là où nous couchons ce soir : tout le monde en cellule pour la nuit ! Surprise !

Visite de la ville qui connut son heure de gloire du temps de la Compagnie des Indes Orientales !

Nous prenons la route d'Enkhuizen par la côte... Là-bas au loin la digue de plus de 30 km qui sépare l'Ijsselmeer et la  Markermeer. Pique-nique acheté en ville. Nous visitons le Zuiderzee Museum qui témoigne de la vie des Hollandais au siècle dernier avec la reconstitution d'un village. Emmanuelle se fait remarquer en voulant traverser un petit canal à pied... Direction : le point 14 le long de la digue. A quelques kilomètres de notre hébergement d'un soir, chute de France qui entraîne avec elle Fatima. Plus de peur que de mal pour les deux ! Apéro sur une terrasse face à un petit canal.

Petit souci mécanique pour Jeff au départ de l'étape du jour : un réparateur de vélo résout  le problème... Traversée de Medemblik. Notre progression est ralentie par le passage d'un bateau. Nous ne longeons pas la côte cette fois-ci, mais passons par les polders. Arrêt pique-nique au bord de l'eau. Nous traversons de grandes étendues cultivées (pommes de terre, choux) avec de grandes fermes. De grandes serres jalonnent notre parcours. A la recherche du point 69, nous nous égarons et parcourons quelques kilomètres de plus. Une femme nous renseigne sur la direction à prendre (un autre point 69 correspondant à un circuit différent) et nous parle de Texel, objectif de la journée (elle nous donne même l'adresse d'un lieu incontournable à voir) . 

Le vent est contre nous toute l'après-midi. Encore un souci de direction  à l'entrée de Den Helder... nous ne sommes pas les seuls !  Bientôt, nous gagnons le port où nous attend le bateau qui nous emmène en à peine 30 minutes sur l'île de Texel. Débarqués, il nous faudra encore parcourir un peu plus de 8 km pour gagner notre Stayokay.

Nous partons de bon matin à la découverte de l'Île de Texel, passons par le petit port d'Oudeschild et admirons le trois-mats qui s'est accosté là. Nous nous retrouvons en bord de mer et profitons du spectacle des zones naturelles aménagées pour les oiseaux... En apercevoir quelques-uns et essayer de les reconnaître. Nous allons nous documenter au Centre d'Information de Cocksdorp. Pique-nique en rêvant d'un agneau de pré-salé... Nous faisons un détour pour cause de travaux de renforcement des digues. Nous allons jusqu'au phare rouge de Texel ou certains attendront en bas, devant un café, ceux qui  ont décidé de grimper au sommet du phare. Sur le chemin du retour à Den Burg, passage obligé par la "IJsboerderij Labora" (ferme de crème glacée) conseillée la veille par l'habitante d'un village traversé la veille. Nous y savourons l'Aardbeien Knoert, la spécialité locale : péché de gourmandise !

Nous terminons la soirée en savourant de l'agneau de Texel et de la bière locale pour les uns ou en reprenant son vélo pour aller jusqu'au Beach Food Festival voisin goûter aux plats proposés par des food trucks pour les autres.

 

Nous reprenons le bateau pour Den Helder trois minutes avant qu'il ne lève l'ancre. Nous nous arrêtons au Musée de la Marine avec en point d'orgue la visite d'un sous-marin (amis claustrophobes, s'abstenir). J'interroge un gardien du musée pour en savoir un peu plus sur la bataille navale de Texel. J'apprends que le tableau de Charles Louis Mozin  est exposé dans un autre musée de la ville... Nous amorçons la descente plein sud avec le vent du nord dans le dos. Arrêt du côté de Sint Maartenszee pour la première baignade du séjour : quatre courageux(ses) y prendront beaucoup de plaisir.

Nous longeons la digue de Petten, y admirons les champs de fleurs en contre-bas, passons par des chemins caillouteux et vallonnés pour finalement arriver à Schoorl, terme de notre périple à vélo.

Nous y sommes accueillis par Carla, notre voisine qui héberge Judith et Ed chez elle et nous retrouvons autour d'un pot de bienvenue sur la terrasse commune. Nous y sommes bientôt rejoints par trois de nos voisins !

Balade matinale dans Schoorl avec passage obligatoire par la "Caverne d'Ali Baba" du coin où l'on trouve de tout... Visite du BuitenCentrum un peu plus loin, centre qui présente tout ce qui touche à la nature en Hollande du Nord. Nous faisons une petite marche dans les bois avec arrivée en haut de la Klimduin, la fameuse dune de Schoorl, lieu qui attire les touristes et les gens des environs. Un petit tour à Alkmaar l'après-midi... l'église Sint Laurent et ses fameuses orgues... une église désacralisée comme beaucoup aux Pays-Bas et qui accueillait une exposition de gravures en tous genres au son d'un trio de musiciens plutôt jazz manouche. Lèche-vitrines, découverte des vieilles maisons de la ville et de ses canaux. Retour à Schoorl par la route du Kanaalkade, route paisible avec un moulin typique, de belles maisons... et son vent du nord !

Tout le monde est sur le pied de guerre très tôt le matin du départ. Rangements, préparation des sacs, petit déjeuner et une dernière exposition au soleil de Schoorl !!!  Nous prenons la route de la gare d'Alkmaar à vélo (trois d'entre nous rejoindront la gare d'Alkmaar Noord en voiture...) pour prendre le train destination Amsterdam !

Nous rendons les vélos avec quelques minutes de retard. Tout le monde se retrouve dans un restaurant proche pour partager un dernier repas ensemble. Mais déjà, les premiers départs sont annoncés !...

Fin de l'aventure !

Écrire commentaire

Commentaires: 4
  • #1

    Judi Jewinski (dimanche, 29 juillet 2018 14:45)

    Merci, Gerard, non seulement pour l'organisation magnifique de notre ballade mais aussi de la sommaire si bien écrite! 19.5 sur 20!

  • #2

    michelineduffaud@wanadoo.fr (dimanche, 29 juillet 2018 19:09)

    Oui, Vraiment merci beaucoup.
    J'avais l'intention d'écrire un petit journal de voyage... Mais j'ai eu la flemme (ou bien j'étais fatiguée ??) en temps réel. Plus besoin, grâce au tien !
    J ete donne la même note que t'a donnée Judi !

  • #3

    Gérard (dimanche, 29 juillet 2018 19:49)

    Judi, merci pour la note !... Micheline aussi !... Ça me ferait une bonne moyenne pour rouler à vélo ! Comment ça, Micheline, tu étais fatiguée ! Avec le beau vélo que l'on t'a prêté !...

  • #4

    Amaryllis (lundi, 30 juillet 2018 17:06)

    Ah ! Le goût de la verdure qui flotte sur les canaux !