· 

Parenthèse australienne 3

Frissons quand nous abordons les premiers kilomètres de la route mythique qui traverse l’Australie du Sud au Nord sur plus de 3200 km : la Stuart Highway. Quand on a expliqué à notre arrivée en Australie aux amis de Patrick le trajet que l'on comptait emprunter, on s'est fait traités de "fous" ! Qu'importe !

 

Paysages époustouflants à perte de vue... des plaines à l'infini plantées d’acacias, d'eucalyptus,  d’arbustes ou de maigres broussailles. De la terre de plus en plus rouge au fur et à mesure de notre progression dans l'outback australien. Un ciel bleu, le chaud soleil . Des nuits plutôt fraîches avec des ciels étoilés comme jamais. L’horizon se perd dans la brume de chaleur ou se gondole à l’approche des vieux massifs de grès rouge érodés.

 

Route rectiligne, souvent large comme une piste d'aéroport, peu fréquentée (les rares automobilistes croisés, les mains sur le volant , pointent l'index vers le haut pour nous saluer).

Nous sommes impressionnés par les Roadtrains, ces camions de plus de 200 tonnes et soixante mètres de long (avec le plus souvent 3 remorques à la suite) qui filent à près de 100 km/h sur la Stuart Highway. Une fois, j'ai essayé d'en doubler un... sur plusieurs kilomètres. Peine perdue !  Quand je suis arrivé au nez du camion, j'ai pris le vent qui m'a stoppé net dans mon élan...

On retrouvait les Roadtrains le soir sur les immenses parkings sur lesquels, dès la tombée de la nuit, on trouvait refuge. Je dis ça, car la nuit tombant entre 16 et 17 heures, il était dangereux de continuer à rouler, notre véhicule n'étant pas équipé de pare-buffle ! Pas de souci pour les roadtrains : on l'a vite compris quand le matin, on reprenait la route et que l'on voyait sur les bas-côtés des dizaines de cadavres de kangourous qui attirés par les lumières des camions s'étaient jetés sous leurs roues !

 

Passage par Coober Pedy, capitale mondiale de l'opale, qui a des aspects un peu lunaires avec ses trous creusés sur la moindre parcelle de terrain ! La ville troglodyte a vu le tournage de nombreux films, comme "Mad Max". On y a visité l'habitation souterraine d'un ancien chasseur de crocodiles qui aurait inspiré le héros du film "Crocodile Dundee" !

Écrire commentaire

Commentaires: 0