· 

Jolie gazelle...

Quel plaisir chaque matin de partir à vélo pour l’école ! Le jour se lève à ma gauche et la brume aussi au-dessus du polder. Les oiseaux gazouillent dans les sous-bois où je m’engage, suivie de près par des groupes de lycéens à vélo eux aussi.

Et le retour après une journée d’école permet d’aérer la tête et de passer à autre chose avec tout autour de moi ce « tout est ordre, calme et volupté ». Il y a peu de jours où j’ai pris la voiture, soit à cause de mon chargement, soit à cause de la pluie, mais après six mois, j’ai commencé à entendre une petite voix intérieure me murmurer « Et si tu y allais en voiture aujourd’hui ... »

Parfois la fatigue vous guette et le physique ne suit pas toujours…

Alors pour être sûre de continuer à prendre le vélo envers et contre tout, il fallait réagir -  dans neuf ans, à la fin de mon contrat, j’aurai 62 ans…

J’ai décidé de passer le cap : j’ai acheté un vélo électrique !

« C’est de la triche me direz-vous ! »

Eh bien non ! Car le moteur ne vous aide que si vous pédalez, donc vous continuez à faire de l’exercice tout en gagnant du temps pour aller bosser et sans fatiguer même si le vent du nord balaie le polder.

Exercice et esprit libéré garantis donc !

 

Nous avons pris conseil dans un magasin réputé. Il fallait un vélo léger malgré le moteur et la batterie et le moteur au pédalier pour qu’il ne soit qu’une assistance. Je suis repartie avec la doc de trois modèles sous le bras et je suis allée faire mon choix final au magasin de Schoorl tenu par le fils d’une de nos voisines alors que Gérard était parti pour la Bourgogne (il fallait bien que je compense !). J’y ai trouvé le modèle intermédiaire (hollandais bien sûr) « echt Gazelle » avec moteur Bosch. Adjugé !

 

Vitesse moyenne : 24 km/h (parce qu’il est bridé à 26…) et temps gagné sur mon chemin quotidien vers l’école : 5 minutes (soit un tiers). Quant à la plage, voilà qu’elle s’est rapprochée de chez nous de  5 minutes aussi !

 

Mais ne vous inquiétez pas, je peux aussi garder le même rythme qu’un vélo normal si Gérard m’accompagne.

 

 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    michelineduffaud@wanadoo.fr (jeudi, 19 avril 2018 23:08)

    Bon, il a un joli nom ton vélo...Il n'est pas vilain, il a belle allure !
    Mais tu sais que je suis réfractaire à cette technique d'assistance ...
    Cependant si je devais affronter en permanence le vent du nord, qui sait si je ne changerais pas d'avis ?
    Et puis , quel bonheur que la mer, la plage se rapprochent ainsi de toi !!!