· 

Célébration du 11 novembre

A votre avis, que célèbre-t-on le 11 novembre dans l'Ecole européenne de Bergen ?

 

Eh bien non, aucune commémoration ni aucun jour férié pour se souvenir de la fin de la première guerre mondiale... Mais un événement bien plus important : la Saint Martin !

 

Ce jour-là, aux Pays-Bas, tous les enfants défilent dans les rues avec un lampion et vont chanter le chant de la Saint Martin à vos portes pour obtenir quelques bonbons. Pour l'occasion, chaque classe avait prévu déjà depuis longtemps la fabrication des lampions (chacun avec sa canne et sa lampe trouvées facilement dans tous les magasins du coin).

Pour ma part, heureusement que mon projet "Arts plastiques" tournait autour du vitrail... Et justement des parties du vitrail racontant la vie de la Saint Martin dans la cathédrale de Tours (une activité proposée par le Musée des Beaux Arts de Tours et que je reprenais ici)... Il a suffi à mes élèves d'assembler trois petits vitraux entre eux pour former un lampion (inutile de préciser qu'il a fallu plus d'une séance pour réaliser les 39 vitraux nécessaires...). Le défilé a eu lieu le vendredi 10 au matin à 9h15 précises, toutes lampes éteintes, avec pour seule lumière, les lampions des maternelles qui défilaient entre les rangées des primaires qui arboraient eux aussi fièrement leurs lampions.

A la clé, une distribution de bonbons par la directrice.

 

Le plus amusant, c'est que c'est moi qui ait apporté des détails sur l'histoire de Saint Martin à mes collègues... Détails que je ne connais que grâce à mon amour pour Candes Saint Martin et parce que, depuis l'année dernière, la municipalité a décidé de profiter de son aura pour qu'il (re)devienne le symbole de la ville.Vous avez dit religion ? Non, non, en toute laïcité bien sûr ! :-)

 

Vous vous dites que ça remplace Halloween ? Eh bien pas du tout ! La veille des vacances de la Toussaint, chaque section (et même la française...) a fêté l'événement à sa manière. Les enfants étaient venus déguisés et, pour la section française, ils se sont retrouvés pour danser et chanter et ensuite ont eu droit à quelques ateliers de travaux manuels ou de jeux sur le thème d'Halloween (on a momifié les enfants et fabriqué des toiles d'araignée dans ma classe).

Alors où est l'exception culturelle là-dedans ? Car on le sait, Halloween n'a pas vraiment d'origine française, celtes sans doute, mais qui se souvient de l'avoir célébrée ?

 

On finit par être dévorés par l'international et le commercial, même ici...

D'ailleurs, je dois vous donner rendez-vous très bientôt car Saint Nicolas s'apprête, lui aussi, à venir dans l'école avec tout un programme la semaine qui précède le 6 décembre...

Et quand est-ce qu'on travaille ? Peu importe, le maître mot ici étant « well being ».

 

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Duffaud micheline (lundi, 13 novembre 2017 17:57)

    Salut Emmanuelle
    Mais que diable faisait St Martin à Bergen ? Et plus largement aux Pays Bas ?
    En tout cas, je vois que les occasions de festoyer ne manquent pas !
    Bisous
    Micheline