· 

A mon tour...

 C'est vrai, je n'écris pas beaucoup sur ce blog... Mon travail est prenant même si le week-end commence le vendredi à 13h15, et ça, c'est vraiment appréciable !

Avant-hier, mes élèves étaient énervés et revendiquaient... Ils en avaient marre du travail sur notre fichier de français pendant 1h30 et des maths qui suivent avant les 40 minutes de langue 2.

Ils ont soupiré, exprimé leur ras le bol assez bruyamment... Il faut dire que la plupart habitent à Amsterdam et se tapent donc une heure de car le matin et le soir.

Le lendemain, j'ai donc varié les plaisirs : informatique pendant toute la matinée pour saisir leur dernière production d'écrit et faire des activités en ligne sur les grands nombres (vive « soutien 67 » que les connaisseurs reconnaîtront). Après, j'ai proposé ma séance de lecture préférée : je leur montre des tours de magie sur DVD puis leur donne le mode d'emploi pour qu'ils les réalisent (à condition de lire très attentivement les consignes!).

Ah ! Si je pouvais avoir assez de ressources pour enseigner comme ça tous les jours ! En tout cas, les élèves ont apprécié.

 

Lundi soir, j'ai inauguré le « bootcamp » : une heure de sport après l'école avec une coach sportif pour tout le personnel de l'établissement (une vingtaine de candidats). Ça faisait longtemps que je n'avais pas fait de sport (mis à part le vélo) et même si je n'ai pas forcé du tout, j'ai eu quelques courbatures le lendemain. Ça ira mieux lundi prochain.

 

Mardi soir, nous sommes allés boire chez une collègue allemande qui habite quasiment en face de chez nous. Et de quoi avons-nous parlé ? Du boulot et de la difficulté de gérer les différents niveaux de langue pour les L2 (que ce soit en allemand ou en français).

 

Quelques heures auparavant, j'avais passé une heure chez le dentiste pour une dent qu'on me soigne pour la troisième fois. Travail sous microscope pour soigner le canal de la dent, mais surtout un système ingénieux pour éviter que j'avale l'ancien amalgame : un carré de caoutchouc placé comme un entonnoir dans la bouche et qui réceptionne tous les débris fraisés. On n'a pas ça en France !

 

La semaine s'est terminée par une balade à vélo avec le vent dans le nez jusqu'à une mer déchaînée et la pluie qui nous a accueillis sur la plage : un vrai bol d'air pour retrouver la forme pour le week-end !

 

- Le vent soufflait fort en ce vendredi après-midi, mais n'écoutant que notre courage...

- Ciel couvert avec un soleil qui essaie de percer les nuages. Houle forte...

- A l'arrière-plan, ce qui reste du Paal 29, le restaurant de la plage démonté il y a quinze jours...

   Au premier plan, l'on s'enquiert de la météo à venir...

- Quelques minutes plus tard, la pluie tombe à grosses gouttes : nous trouvons refuge sous le poste de secours, bientôt chassés par une vague plus forte que les autres !

 

 

 

 

Voici le Paal 29 tel qu'il était encore il y a deux semaines ! Nous y avons déjeuné le dernier jour de la saison, juste avant la fermeture.

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    michelineduffaud@wanadoo.fr (mercredi, 11 octobre 2017 16:27)

    Ah Super de te lire aussi, Emmanuelle !
    À très bientôt sur ce blog ;
    Bisous
    Micheline