· 

Sur la plage de Schoorl aan Zee

"Avec la mer du Nord pour dernier terrain vague

Et des vagues de dunes pour arrêter les vagues..."

 

On ne peut s'empêcher de penser à Jacques Brel quand on se trouve sur les plages de la mer du Nord.

Schoorl est situé à 4 km à vol d'oiseau de la mer et contrairement à Bergen an Zee au sud et Hargen an Zee au nord, pas besoin de prendre sa voiture pour s'y rendre ! Le meilleur moyen reste "het fietspad" , la piste cyclable à travers la forêt, les dunes de sable et la lande couverte en ce mois d'août de bruyères !

Profitant du soleil, nous y sommes allés deux jours de suite ! Quel plaisir de rouler au milieu de la nature en toute sécurité, loin du bruit des villes !

Il nous faut à peine une quinzaine de minutes pour parcourir les quelques kilomètres qui nous séparent de la mer (sauf au retour avec un vent pleine face : on ne choisit pas !)

 A notre arrivée, deux parkings vélos nous attendent et là, surprise ! On s'aperçoit que les "Hollandais", tout fiers de montrer qu'ils sont les champions de la petite Reine avec leur réseau dédié aux cyclistes, sont de plus en plus équipés de vélos électriques !!! Un mythe s'effondre...

Mais nous ne sommes pas jaloux pour deux sous et encore moins pour deux florins !

Parkings à moitié remplis en fin de matinée, mais complètement saturés en milieu d'après-midi : il faut dire qu'on en  a croisé des grappes et des grappes de cyclistes, des familles en particulier, à notre retour en début d'après-midi !

 

 

 

La baignade n'est pas autorisée sur toute la longueur de la plage à cause de la présence d'une digue. Celle-ci est envahie par les oiseaux marins à marée basse.              

 

 

La pratique du cerf-volant n'est pas autorisée non plus sur toute la longueur de la plage : c'est ce qu'est venu me dire un maître-nageur chargé de la surveillance de l'endroit. (en anglais dans le texte !)

Pourtant, vu le monde présent ce matin-là...

L'essai ne fut pas transformé : ce sera pour une prochaine fois !

Pas beaucoup de monde le matin, de quoi trouver de la place sans problème !  L'eau est fraîche, mais pas de quoi freiner les ardeurs de votre serviteur ! Bon, je fais le malin : disons  que l'eau était plutôt froide, que j'ai eu du mal à y entrer et que je n'y suis pas resté des heures... Mais j'ai piqué une tête dans la Mer du Nord, moi !... N'en déplaise aux Tourangeaux ou autres Icaunais suspicieux !