· 

A la découverte du « borrel »

  

 

Tout a commencé en début d’après-midi par la visite de notre voisin Harry accompagné par le « Président » de la copropriété qui sont venus nous saluer avec un bouquet de fleurs en guise de bienvenue à Roode Leeuw . Nous avons fait les présentations autour d’un verre de Chablis que nos interlocuteurs d’un jour connaissaient bien et ont apprécié…

 

Rendez-vous était pris pour le soir même à dix-huit heures pour un pot de bienvenue (un petit mot avait été accroché dans l’entrée pour annoncer l’invitation) avec ceux qui voulaient bien. N’ayant croisé que trois-quatre voisins depuis notre arrivée jeudi dernier, nous pensions n’en voir qu’un nombre restreint… Que nenni ! Alors que nous avions prévu d’offrir un pot sur la terrasse commune, notre voisine nous a conseillé de faire ça plutôt à l’intérieur (ouf, le matin même, tous les cartons et derniers objets qui traînaient encore avaient disparu…)

Quelques minutes, la sonnerie de l’entrée retentissait une première fois, puis une seconde, puis…  En fait, l’information circule bien dans la résidence et on s’est retrouvés plus d’une douzaine dans notre salon-salle à manger

 

Une majorité de personnes d’un âge certain  -  la moyenne d’âge a baissé au cours de la soirée avec l’arrivée d’un jeune couple en partance pour Alkmaar  - ayant une préférence marquée pour le vin blanc sec (il va falloir remédier au problème car nous avons surtout du rouge dans notre cave) et ma foi bons buveurs devant l’Eternel.

Quelques-uns parlent français et nous racontent leurs différents séjours en France et en Europe … Je leur montre un de mes albums de dessins de nos vacances dans le Périgord, en Corse, en Bretagne. Les langues se délient : finalement, ils connaissent certains coins de France mieux que nous !

 

Emmanuelle est questionnée sur le pourquoi de notre venue à Schoorl. On parle éducation, langues vivantes… tout en continuant à savourer « een witte wijn » du Vendômois. Certaines sont intéressées par des cours de français en échange de cours de néerlandais ! La plus francophone raconte les malheurs de ses voisins et leur futur départ pour un séjour en Italie, puis en Espagne repartiront en nous précisant le numéro et l’étage de leur appartement…

 

En partant, une heure et demi plus tard, des voisines tiennent à nous préciser le numéro et l’étage de leur appartement !

 

Voilà, nous venons de découvrir et de vivre le « borrel », tradition néerlandaise qui consiste à se réunir et faire la fête autour d’un verre en trouvant un prétexte , n’importe lequel : nouveau job, fin de la semaine, début de la semaine, départ en vacances, anniversaire, arrivée de nouveaux voisins…

 

Le prochain est prévu mardi prochain !          

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Judi Jewinski (jeudi, 24 août 2017 14:01)

    Donc il nous faudra amener du vin blanc l'année prochaine! Ca a l'aire bien sympa chez vous. Bonne rentée à Emmanuelle! Et bon courage pour l'apprentissage du neerlandais.